Programme

 

9h Lancement de la RN et louange

10h10 Grande Conférence avec Mgr Moulins-Beaufort, Soeur Anne Lécu, Guillaume Cuchet

11h45 Messe présidée par Mgr Percerou et Mgr Moulins-Beaufort

13h20 Déjeuner et Forum des associations

15h30 Ateliers thématiques et pratiques (31 au choix)

16h45 Goûter

17h20 Atelier spirituel (6 au choix)

18h30 Dîner et Forum des associations

19h45 Veillée à la Cathédrale

22h Vin chaud

22h30 Récupération des bagages et départ vers les familles d’accueil

 

9h Accueil, dépôt des bagages

9h15 Adoration proposée

10h Laudes

10h15 Tables rondes (6 au choix)

12h35 Déjeuner et repas partenaires et aumôniers

14h Photo sur le parvis de la Cathédrale

14h30 Messe avec les familles présidée par Mgr Ravel

16h Fin


Les Tables Rondes

1 – La foi, une chance pour la politique ?

Jésus et Pilate

Bernard Senelle, aumônier des parlementaires européens. Jean-Marc Sauvé, vice président honoraire du Conseil d’Etat, Thibault Bazin, député de Meurthe et Moselle.

 

« Qu’est-ce que la vérité ? » demande Pilate à Jésus (Jn 18, 38). Alors même qu’il va le faire condamner à mort, Pilate est intrigué par la figure du Christ. Lui, le gouverneur, qui détient tous les pouvoirs terrestres en Palestine, est décontenancé par ce roi qui est venu pour « rendre témoignage à la vérité ». Si l’on cherche aujourd’hui à cantonner la foi dans les limites de la sphère privée, est-ce donc que la foi n’a plus rien à apporter à la politique ? Ou bien croyons-nous que l’Évangile s’adresse aussi aux hommes politiques ? Quel éclairage nous donne la foi pour défendre le bien commun ? Que peut apporter le chrétien dans le débat politique ?

plus…

2 – Chrétien et capitaliste ?

Jésus et le Jeune Homme Riche

Pierre-Louis Choquet, auteur de « Plaidoyer pour un nouvel engagement chrétien« . Frère Jacques Benoit Rauscher « L’Eglise est-elle anticapitaliste ? » Patrick Degiovanni, DGA de Pacifia, ancien responsable national du MCC.

Ce ne sont plus seulement les hommes, mais aussi la nature qui semblent de plus en plus malmenés par notre système économique mondialisé. Que faire ? Rejeter le capitalisme car incompatible avec notre foi qui défend la dignité de toute personne et de toute création ? Jésus ne dit-il pas au jeune homme riche “va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi” (Mc 10, 21) ? Mais… chaque appel est différent, à nous de trouver la radicalité à laquelle Dieu nous appelle ! Si certains entrepreneurs à la fin du XIXe siècle ont réussi à trouver des solutions pour rendre plus humain le système industriel, nous aussi, nous pouvons trouver des voies pour agir dans le monde économique contemporain en tant que véritable fils et filles de Dieu. 

Avec frère Jacques Benoît Rauscher (dominicain, auteur d’un ouvrage “L’eglise est-elle anticapitaliste ?”), Françoise Gintrac (associée chez PriceWC, cabinet de conseil financier et membre du MCC, mouvement chrétien des cadres et dirigeants)

plus…

3 – L’art contemporain, révélateur de Dieu ?

Jésus Icône du Père

Frère Marc Chauveau, commissaire d’exposition d’art contemporain. M. Malel, peintre de la joie. Fleur Nabert, sculptrice et peintre.

L’art a été, durant des siècles et des siècles, au service de la foi ; il suffit de jeter un œil aux musées d’art contemporain pour voir que la situation a bien changé… L’art contemporain semble plutôt jouer le jeu de la provocation face au sacré. La beauté, qui permettait aux hommes de rendre gloire à Dieu, n’est plus un critère artistique tant revendiqué… L’art contemporain a-t-il perdu tout lien avec la transcendance ? Cependant, les révoltes et les doutes qu’il met en scène ne sont-ils pas le signe que l’Homme n’a pas fini de chercher Dieu ? Et loin des grandes figures médiatiques, certains artistes, croyants ou non, ne continuent-ils pas à mettre leurs talents au service de la foi ? Comment l’art contemporain peut-il nous conduire à Dieu et nous révéler Jésus, icône du père ?

Avec frère Marc Chauveau (dominicain au couvent de Notre-Dame de la Tourette, critique d’art contemporain), Fleur Nabert (sculptrice)

plus…

4 – Que bénir dans notre société actuelle ?

Jésus et le centurion romain

Jean Pierre Denis, rédacteur en chef de La Vie. Phillipe Royer, président des entrepreneurs et dirigeants chrétiens. Nicolas Chatain, fondateur de prixm.

Diaboliser le monde, c’est faire le jeu du Malin. Dans une société déchristianisée, la tentation est grande de voir la société sous son seul mauvais jour. Alors que nous pouvons rester fixés sur la boue, des pépites ne nous échappent-elles pas ? Jésus, lui, sait regarder.  En Israël, la plus grande foi, il ne l’a pas vu chez un rabbin ou chez un de ses disciples, mais chez un païen, le centurion romain : “Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.” (Mat 8, 10) Que peut-on apprendre des hommes et des femmes non chrétiens et qui sont déjà des figures de vie évangélique ?  Savons-nous, nous aussi, nous émerveiller devant les initiatives qui participent au bien commun ? Au-delà de tout manichéisme, accepte-t-on que dans les situations mêlées, le bon grain pousse avec l’ivraie ? Comment nous révèlent-elles la présence surprenante de Dieu au cœur du monde ?

plus…

5 – Catho-ghetto : comment rendre notre foi populaire ?

Jésus et la Samaritaine

Soeur Dominique Waymel, théologienne en ecclesiologie. Martin Steffens, aggrégé de philosophie, chroniqueur pour La Croix et La Vie. Guillaume Cail, directeur de l’école Pierre. Monseigneur Ravel.

C’est à une Samaritaine que Jésus demande « Donne-moi à boire. » (Jn 4, 7). Et celle-ci de lui répondre « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » (Jn 4, 9).  Regardez autour de vous… difficile aujourd’hui de ne pas faire le constat qu’une grande part des jeunes catholiques français partagent de nombreux codes sociaux et culturels ! La tentation est alors grande de vivre tranquillement dans l’entre-soi. Mais ce n’est pas ce à quoi Jésus nous appelle. Osons-nous, à sa suite, aller au-delà des barrières sociales et culturelles pour annoncer la Bonne Nouvelle à ceux qui ne nous ressemblent pas ? Notre foi peut-elle (re)devenir populaire ?

plus…

6 – Accompagner le progrès : la science, terre de mission 

Jésus et les Mages

Père Thierry Magnin, porte parole de la conférence des évêques de France. Catherine Vierling, conseillère en bioéthique du groupe PPE au sein du Parlement Européen.  Bertrand Thirion.

Foi et raison ne s’opposent pas, mais se complètent : Jean-Paul II l’a démontré, les mages l’avaient dès le début bien compris. La rapidité des découvertes scientifiques (intelligence artificielle, génétique…), et le sentiment de ne pas avoir le recul nécessaire pour les appréhender peuvent nous effrayer… mais justement, la science a besoin de consciences pour l’éclairer ! Dieu nous a donné une intelligence à cultiver, ne le décevons pas : ne sommes-nous pas des chercheurs (de Dieu!), nous aussi ?

plus…

Les AteliersThématiques

C’est à Cana, lors d’une fête où le vin vient à manquer, que Jésus réalise son premier miracle. Comment nos soirées étudiantes peuvent devenir elles aussi des terres d’évangélisation ?

« Une heure après l’office dominical, 95 % des fidèles ont oublié le contenu du sermon de M. le Curé ou de M. le Pasteur. Dix ans après avoir vu un film marquant, la plupart d’entre nous se souviennent parfaitement de certaines répliques » (Ralph Winter, coproducteur des X-men). Comment la Grâce passe par le 7e art ? Cinéphile, cet atelier est pour toi !

La fête, un commandement divin ?! Y a-t-il un sens proprement chrétien de la fête ?

Nos cathédrales en témoignent : l’architecture a été pendant de nombreux siècles au service de l’art sacré. Et aujourd’hui ? De la Sagrada Familia de Gaudi au couvent de la tourette du Corbusier en passant par la chapelle Matisse de Vence (et bien d’autres!), comment l’architecture contemporaine nous conduit à Dieu ?

La pomme, plagiat d’une société américaine ou puissance et intemporalité de la Genèse ? Levons les yeux, nous recevons des clins D’ieu quotidiens au détour des rues, au hasard des gares, en pleine page des magazines…! Comment la civilisation de l’image qu’est le christianisme aurait pu ignorer la publicité ? A moins que l’Eternel n’ait été le premier publicitaire, changeant la lessive, le parfum et le fromage en théologie.

Provocation ou liberté de l’art ? Comment se positionner face aux oeuvres d’art contemporaines qui nous dérangent ? Quel sens donner à ces oeuvres ?

A l’heure de Laudato Si, l’homme peut-il être sauvé sans la planète ? Faut-il choisir entre ses plantes vertes et ses chers bambins ? Peut-on réduire son empreinte écologique avec une grande tribu ? Tu es tiraillé entre tes exigences écologiques et ton rêve de grande famille ? Viens en débattre avec nous!

Bien souvent lobby rime avec intérêts bien compris… Y a-t-il alors de la place pour un lobbying qui, au delà des intérêts particuliers, cherche à défendre le Bien Commun ?

Entre les Femen et la ménagère de Moulinex, tu peines à trouver ta place ? Tu doutes de ce que le féminisme peut apporter à la société ? Viens découvrir trois grandes figures féministes chrétiennes du XXe siècle, Dorothy Day, Madeleine Debrel et Edith Stein, qui ont su, par leurs engagements, leur exemple de vie et leurs écrits, inspirer leurs contemporains et montrer la grandeur de la femme.

Il y a 30 ans, ceux qui prônaient le Bio face à l’agriculture intensive passaient pour des ennemis du progrès, aujourd’hui l’histoire leur donne raison. En sera-t-il de même pour l’Eglise au sujet de la bioéthique ? L’Eglise est-elle un lanceur d’alerte ?

Laudato Si par ici, Laudato Si par là. Si aujourd’hui, tout le monde en parle, cela n’a pas toujours été le cas. L’engagement des chrétiens dans l’écologie, est-ce un peu comme le diesel, lent au démarrage mais fiable dans la durée ?

« La sagesse commence avec la crainte du Seigneur, connaître le Dieu saint, voilà l’intelligence ! » (Pr 9, 10). L’intelligence artificielle est-ce vraiment sage ?

Si la foi peut déplacer les montagnes, alors la prière d’intercession est la meilleure forme de lobbying chrétien. Comment Dieu exauce nos prières tout en laissant les hommes libres ?

Une des particularités de Strasbourg est la présence du protestantisme qui a façonné l’histoire de la ville. Tu t’y perds entre calvinistes, luthériens, évangélistes et ne connait pas leurs grands principes ? C’est l’occasion d’une remise à niveau.

Connaître le projet de Dieu pour ma vie, découvrir que je suis une mission aux multiples possibles, discerner mon appel à suivre le Christ et servir notre monde ! Chacun de nous a une vocation, prenons le temps d’y penser et d’en parler.

Lorsque les missionnaires partaient dans un pays étranger, ils s’inculturaient, apprenant la langue, les traditions, les musiques locales… mais jusqu’ou faut-il aller sans dénaturer la révélation chrétienne ?

La fidélité et l’indissolubilité du mariage vont à contre-courant du polyamour, de Tinder ou d’un célibat égoïste. Comment rendre-compte de la beauté du mariage, dans un monde qui au fond n’attend que cela ?

« Si le Seigneur s’est attaché à vous, s’il vous a choisis, ce n’est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous » (Dt 7, 7). Et si être minoiritaire relevait de la stratégie divine ? A l’image des disciples à la Pentecôte, comment influencer la société quand on est peu nombreux ?

« Humblement dans le silence de mon coeur, je me donne à toi Seigneur »…hum, hum, désolé, c’est pas possible, il y a trop de bruits !!! Apprendre à déconnecter et à faire abstraction des sollications pour vivre avec Dieu en profondeur.

Les cathos, espèce protégée en réserve surnaturelle ? Attention à la dégénérence! Comment vivre les relations amicales ou amoureuses avec des non-chrétiens ?

En panne d’arguments lorsque tu dois expliquer la Trinité, la divinité du Christ ou l’immaculé conception ? Tu ne parviens pas à convaincre tes potes de promo avec tes citations de de St Hilaire de Poitiers, St Irénée ou St Athanase ? Comment rendre compte de notre foi aujourd’hui ? Faut-il une nouvelle apologétique, ce domaine de la théologie qui cherche des arguments pour montrer que la révélation chrétienne est rationnellement crédible ? Quels en seraient les grands axes?

Lire la Bible, une triste aventure ? Comment aborder les Ecritures Saintes à plusieurs, pour qu’en sorte une parole créatrice dans nos vies ? Par l’écoute, le jeu et l’expression personnelle, quand la Bible s’anime, elle nous donne la Parole.

Les Ateliers Pratiques

Quand les défis culturels deviennent… œnologiques!

Prier autrement, co-créer avec la Parole et les couleurs, pour faire de l’art un chemin vers le Ciel, c’est ce que nous propose de vivre Anne-Laure Lavagna, artiste-peintre engagée. Atelier ouvert à tous, matériel inclus, pas besoin d’avoir du talent, juste la foi ! Vous repartirez chacun(e) avec votre toile-prière.

Tu as toujours rêver de savoir danser la mazurka alsacienne ? Cet atelier est pour toi!

Tu n’as jamais osé franchir le pas d’annoncer le Christ au simple passant ? C’est une occasion en or pour te lancer dans l’aventure de l’Esprit Saint !

Du haut de ses 142m, la cathédrale veille sur la ville et toute la plaine d’Alsace. Viens découvrir ses trésors !

Grand musicien ou simple curieux, viens visiter les plus beaux orgues de France!

“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Mat, 25, 40

Le parlement européen t’ouvre ses portes le temps d’une visite, occasion de réfléchir au rôle du chrétien dans l’Europe !


Les Ateliers Spi

Venons remettre notre quotidien dans les mains du Seigneur ! Jésus se donne à nous à chaque instant et désire que nous l’aimions à travers tous nos petits actes ordinaires… pour les rendre extraordinaires ! L’adoration sera organisée par la communauté de l’Emmanuel.

Venez louer le seigneur lors d’une prière de groupe.

En 1940, Frère Roger fondait une communauté chrétienne à Taizé en Bourgogne. Son principal engagement était l’unité des chrétiens. Avec une vie basée sur la simplicité, la joie et la miséricorde, une centaine de frères accueille maintenant 50 000 jeunes de tous horizons chaque année. Vous pourrez retrouver l’ambiance de Taizé et ses chants simples et beaux au couvent des dominicains.

« Elle méditait toutes ses paroles dans son coeur ». Comme Marie, imprégnons nous de la vie du Christ et laissons l’Esprit Saint nous parler à travers les Evangiles.

Le chapelet? Austère, monotone, archaïque… Il y a tellement de formes de prière plus inspirantes! Et puis honnêtement, est-ce que ça a vraiment du sens de répéter des dizaines de fois la même chose? Le chapelet n’a pas toujours bonne presse, et il peut sembler dépassé dans notre monde actuel, où la nouveauté et la vitesse sont reines. Et pourtant…
Cette prière est un formidable outil que nous propose l’Eglise pour nous aider à mettre Dieu au coeur de nos vies!
Que tu sois déjà un adepte convaincu ou que tu n’aies jamais récité une dizaine de ta vie, pars avec nous à la découverte de la richesse du Rosaire et viens partager un temps de prière en communauté!

Vous arrive-t-il d’être distrait dans votre prière ? un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? si vous n’avez pas du tout de distractions, passez votre chemin. L’atelier n’est pas fait pour vous.
Si vous vous sentez concernés, venez à la prière guidée. On vous donnera quelques recettes mais surtout nous prierons ensemble en nous laissant guider.